Les communautés : nouveau levier d’innovation pour les entreprises

Share Button

Dans un contexte d’incertitude et d’instabilité marqué par l’accélération des transformations, le développement de nouveaux usages et l’apparition de nouveaux business models, l’innovation apparait comme un enjeu clé pour les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur domaine d’activité[1].

Le classement 2018 de l’indice des pays les plus innovants[2], montre que même si les entreprises françaises progressent dans ce domaine, elles peinent à rentrer dans le top 10 du championnat de l’innovation. Dès lors, les entreprises sont invitées à faire évoluer leurs modèles d’innovation et à ouvrir leurs centres de R&D à une coopération plus étroite avec le reste de l’entreprise et avec leur écosystème (clients, fournisseurs, universités, pouvoirs publics, centres de recherche).

Dans ces approches d’innovation collaborative, un nombre croissant d’entreprises découvrent le rôle clé que jouent les communautés.  Selon le baromètre FNEGE 2018, 88% des dirigeants considèrent les communautés de pratiques comme un sujet de préoccupation majeure[3]. La presse comme la littérature académique nous fournissent de nombreux exemples d’entreprises comme Lego, Decathlon, Ubisoft ou Salomon ayant réussi à capitaliser sur l’enthousiasme et les connaissances de leurs clients pour innover à moindre frais[4].

Parallèlement, les communautés internes se développent également (chez Schneider-Electric, ENGIE ou Spie batignolles par exemple) pour identifier et exploiter les idées innovantes des collaborateurs, casser les « silos » des structures verticales, et favoriser une nouvelle dynamique sociale fondée sur le partage et la solidarité.

Le cahier spécial d’Innovations de janvier 2019 intitulé « communautés et agilité – la complexité de l’organisation innovante » reflète cette variété. Il traite des modes de gestion des connaissances et de gouvernance des communautés dans des situations spécifiques en soulignant les résistances et difficultés liées au dévéloppement de ce type de structure et aussi le rôle des espaces pour favoriser la collaboration. Ce cahier nous invite ainsi à mieux appréhender la variété des logiques communautaires à l’œuvre (économique, utilitariste et altruiste) et à adapter leur déploiement aux contextes dans lesquels elles se développent.

Ainsi, dans les grandes entreprises à forte structure hiérarchique (comme dans le transport aérien), Sarah Nogues et Diane-Gabrielle Tremblay soulèvent la question du lien entre structure formelle (hiérarchie) et communautés internes et mettent en évidence le rôle central d’acteurs transversaux (directeur/ice de vol) pour la gestion des connaissances communautaires.

Dans des contextes caractérisés par une forte incertitude (projet d’exploration), c’est avant tout le rôle d’experts qui est mis en avant par Eric Schenk, Jean Philippe Bootz et Pascal Lièvre, en raison de sa capacité à traiter des connaissances et informations émergentes.

Comme le montre Robert Viseur, les communautés en ligne (ex : open source) constituent un autre contexte en fort développement qui soulève des difficultés d’animation et de gouvernance pour les éditeurs (risques de scission) et invitent à des réponses spécifiques de leur part.

Enfin, le contexte des nouveaux espaces d’innovation et de créativité qui se développent dans les villes et les entreprises (espaces de co-working, laboratoire d’innovation, artlab, fablab, living lab) est analysé par Nicolas Aubouin et Ignasi Capdevila en fonction de sa valeur perçue pour les communautés qu’ils hébergent.

Par

Florence CRESPIN-MAZET

(Kedge Business School Toulon, Florence.CrespinMazet@kedgebs.com)

Karine GOGLIO-PRIMARD

(Kedge Business School Toulon, karine.goglio@kedgebs.com)

Claude GUITTARD

(Université de Strasbourg, Université de Lorraine, AgroParisTech, CNRS, INRA, BETA, guittard@unistra.fr)

 

Pour aller plus loin : https://www.cairn.info/revue-innovations-2019-1.htm

 

[1] baromètre FNEGE – Mediamétrie, 2018 –  3ème édition du baromètre des grandes préoccupations des cadres dirigeants du secteur privé

[2] Bloomberg Innovation Index

[3] baromètre FNEGE – Mediamétrie, 2018 –  3ème édition du baromètre des grandes préoccupations des cadres dirigeants du secteur privé

[4] Antorini, Y. M., Muñiz Jr, A. M., & Askildsen, T. (2012). Collaborating with customer communities: Lessons from the LEGO Group. MIT Sloan Management Review, 53(3), 73.