Consultez notre nouvel édito

Share Button

L’innovation ouverte : un gage de solution rapide pour le développement pharmaceutique ?

 

L’innovation collaborative et l’« open innovation » sont des concepts ayant fait l’objet de nombreuses études à travers le monde, en prenant comme exemples divers secteurs, allant de l’industrie manufacturière, à l’automobile en passant par l’agriculture et la pharmaceutique. Henri Chesbrough a défini l’innovation ouverte dans les années 2000 comme « l’utilisation d’entrées et de sorties de savoir pour accélérer l’innovation interne et élargir les marchés de l’utilisation externe de l’innovation respectivement ». Le recours aux collaborations et aux partenaires externes, aux entreprises appartenant à différents milieux est devenu monnaie courante ces dernières années. Recherche de rentabilité économique, impact social, impact environnemental et raccourcissement du temps de mise sur le marché de produits et services constituent les principales motivations de l’utilisation de stratégies collaboratives.

Deux entreprises peuvent collaborer pour atteindre des objectifs communs de manière plus efficiente. L’exemple le plus récent est celui de l’alliance entre la firme américaine Pfizer et la firme allemande BioNTech. La première est spécialisée dans la production de produits de soin de santé, de médicaments et de vaccins. La seconde possède une expertise dans le développement de thérapies individualisées contre le cancer. Les biotechnologies et en particulier la technologie de l’ARN messager (ARNm) est une activité que BioNTech réalise. Le vaccin développé en 2020 par l’alliance Pfizer-BioNTech permet le codage d’une protéine S de l’enveloppe du COVID-19. Cela permet d’apprendre au corps humain de reconnaître le virus et à le garder en mémoire pour pouvoir le combattre lors d’une potentielle infection.

Cette collaboration illustre en tout point le concept de l’innovation ouverte. Les savoirs, savoir-faire et expertise des deux partenaires sont exploités de manière à augmenter les capacités d’innovation. Quand BioNTech apporte son expérience technologique, Pfizer apporte ses capacités commerciales et réglementaires, sans parler des infrastructures et moyens humains que les deux entreprises mettent à profit.

Par ailleurs, sur le site de Pfizer, il est possible de lire un plan en 5 points que l’entreprise a récemment définis. Ces cinq promesses sont vouées à soutenir les scientifiques et la recherche dans la lutte contre le COVID-19. Un point porte sur le partage des technologies et connaissances de Pfizer. Un outil en libre accès sera développé à travers une plateforme open source pour ce partage à la communauté scientifique. Un autre point consiste encore dans le partage d’expertise, cette fois-ci en matière de développement clinique et réglementation pour les entreprises qui sont engagées dans une activité de développement de vaccins mais qui sont confrontées à des problèmes de réglementation et d’autorisation. Un autre point de ce plan porte sur la future collaboration d’experts au travers différentes institutions américaines sanitaires dans des projets de développement de solutions sanitaires pour de futurs potentiels épidémies à venir. A travers ces formulations, l’entreprise pharmaceutique marque concrètement les principes de l’open innovation.

En temps normal, le délai entre la recherche d’un vaccin et sa mise sur le marché prend en général une dizaine d’année. De par l’ampleur des conséquences de ce coronavirus en 2020, en termes de nombre de décès (proche de 2 millions dans le monde), de pertes économiques, de l’impact social et sociétal pas totalement encore connus, une modification du protocole de développement du vaccin a été réalisée. Chaque médicament et vaccin suit un protocole avec des tests rigoureux pour garantir leur innocuité. Les essais cliniques sur l’homme se déroulent en trois phases ; la première phase vise à garantir l’innocuité du vaccin en le testant sur un nombre restreint de personnes. Ainsi, le dosage idéal et l’assurance d’une réponse immunitaire sont établis. Lors de la deuxième phase, le vaccin est injecté à une centaine de personnes volontaires, les dissociant en différents groupes pour affiner le dosage en fonction de plusieurs caractéristiques comme l’âge. Un groupe placebo est inclus dans cette phase. La dernière phase comporte des milliers de volontaires pour lesquels le vaccin est injecté. Il est courant de faire cette phase dans plusieurs régions d’un même pays et plusieurs pays pour s’assurer de l’efficacité du vaccin pour diverses populations. Dans le cas du vaccin développé pour le COVID-19, les trois phases ont été menées en parallèle en quelques mois seulement.

Finalement, la chute de l’activité économique a été très importante en 2020. En France, l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) a ainsi calculé une baisse de 18.9% de l’activité économique au deuxième trimestre 2020 par rapport au quatrième trimestre 2019. Cet écart s’est ensuite réduit à -3.7% au troisième trimestre 2020 du fait du déconfinement et de la levée des restrictions gouvernementales. Une hausse de cet écart a ensuite eu lieu à l’automne, à cause du second confinement. Au final, la contraction annuelle du PIB serait de -9% en 2020 par rapport à 2019. Ces données sont d’autant plus inédites que l’évolution actuelle de la situation sanitaire est incertaine. Il est sans nul doute que l’année 2021 sera également marquée par des initiatives collaboratives fructueuses pour parvenir à pallier les pertes et les effets négatifs mondiaux engendrés depuis plus d’un an.

 

Par Camille Aouinaït

 

Références

Chesbrough H. W. (2003), Open Business Models: How To Thrive In The New Innovation Landscape, Harvard Business School Publishing, Brighton.

Institut national de la statistique et des études économiques. (2020), Point de conjoncture du 15 décembre 2020. Disponible à

Labrouche, Geoffroy & Kechidi, Med. (2016). La stratégie d’innovation ouverte de Sanofi. Journal de gestion et d’économie médicales. 34. 10.3917/jgem.161.0065

Organisation Mondiale de la Santé. (2020), Comment les vaccins sont-ils développées ? Disponible à www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/covid-19-vaccines/how-are-vaccines-developed

 

A lire :

 

 

 

L’innovation collaborative