Découvrez les actes de la session STD-RRI-Maghreb- Conférence ASECTU

Share Button

Hammamet –Tunisie- Juin 2019

 

 

Association Tunisienne des Économistes –Laboratoire de recherche ThEMA : Hatem M’HENNI, École Supérieure du Commerce, Tunis & Réseau de Recherche sur l’Innovation (RRI) : Sonia BEN SLIMANE, ESCP  Europe

 

L’objectif de la session consiste à analyser les modes du transfert technologique ainsi que leurs effets sur la compétitivité des firmes. Et de discuter les outils essentiels qui aident à analyser et à comprendre les processus d’absorption des technologies et la dynamique de leurs apprentissages.

 

Présidents de la session :

-Hafedh BEN ABDENNEBI, Institut des Hautes Etudes de Carthage (IHEC), Tunis

-Hatem M’HENNI, École Supérieure du Commerce (ESC), Tunis.

Discutants :

– Samia HADDAD, Institut des Hautes Etudes de Carthage (IHEC), Tunis.

– Fatma MRAD, Faculté des Sciences Economiques et de Gestion, Sousse.

– Adel BEN YOUSSEF, Université de Nice.

– Samir GHAZOUANI, École Supérieure du Commerce (ESC), Tunis.

Présentations :

– “Les effets directs et indirects de la gouvernance sur la croissance économique à travers l’innovation : étude spécifique dans les pays développés et les pays en développement”, (Nourhen BAAZIZ, Doctorante, Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Sousse.)

L’objectif de la présentation vise à identifier les effets directs de  la gouvernance sur la croissance et ses effets indirects à travers l’innovation et ainsi à explorer si ces effets dépendent du niveau du développement des pays. Son travail s’appuie sur une estimation des modèles à équations simultanées pour trois échantillons de pays (49 pays hétérogènes, 18 pays développés, 31 pays en développement) et pour la période 1996 – 2014.

-“Le rôle des bureaux de transfert de technologie dans le transfert des connaissances : étude de cas multiples“, (Sana ELOUAER-MRIZAK, Enseignante -Chercheuse, Université du Littoral Côte d’Opale & Clersé).

L’objectif de ce travail est d’explorer deux conceptions du transfert de technologies et de connaissances : vision séquentielle vs vision systémique dans une perspective d’évaluation des organismes intermédiaires: les BuTTs, et l’évaluation des efforts des industriels pour absorber les connaissances fournies par les universités & laboratoires de recherche. Le terrain empirique étudié est la Tunisie.


En image