Le Gala de l’innovation

Le changement climatique : nouvelle frontière de l’innovation ?

Cité des Sciences et de l’Industrie, Paris, 14 décembre 2015, 14h-17h

Table ronde coordonnée par Jean-Marc Touzard (INRA, RRI) et Sophie Boutillier (ULCO, RRI)

Les négociations de la COP21 sont l’occasion de nombreuses initiatives mettant en avant l’engagement d’entreprises, de chercheurs, d’associations, de consommateurs ou de politiques publiques pour développer des innovations permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi de s’adapter au changement climatique.

L’innovation, parfois qualifiée d’ « environnementale », de « verte » ou de « climatique », est en effet au cœur de notre capacité à faire face au changement climatique dans de nombreux secteurs économiques, comme l’énergie, les transports, la construction, la chimie ou l’agriculture. Mais quelles sont les caractéristiques, les conditions et les effets attendus de ces innovations ? Comment sont-elles prises en compte dans les politiques d’innovation aux échelles nationales, européennes, locales ? Le changement climatique est-il simplement un argument supplémentaire pour des innovations visant la transition écologique de nos économies industrielles, ou même parfois pour du green washing ? L’enjeu climatique ne serait-il pas au contraire à l’origine de nouvelles formes d’innovation, plus radicales et originales, soutenues par de nouvelles communautés scientifique, technique, entrepreneuriale et citoyenne ?

Ces questions ne sont pas forcément nouvelles. Dès la première révolution industrielle, voire le 18e siècle, l’économie de la nature faisait déjà l’objet de controverses et de débats scientifiques, interrogeant l’évolution du progrès technique. L’hypothèse d’une nouvelle frontière pour l’innovation est en tout cas l’objet de débats, certains voyant dans l’enjeu climatique une source possible de croissance économique, d’autres la base d’une nouvelle économie de la modération, voire même d’une « décroissance ». Différentes options technologiques et formes de connaissances sont possibles, tout comme les mécanismes de protection, contrôle ou soutien pour des innovations dont l’avenir est souvent incertain.

Au lendemain même de la COP21, le Réseau de Recherche sur l’Innovation (RRI) a choisi de faire le point sur les « innovations climatiques » et sur les nouvelles perspectives offertes à l’issue des négociations, en donnant la parole à des économistes étudiant ces innovations et à des responsables de politiques d’innovation. Accueilli par la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette, cet événement scientifique associera présentations courtes des intervenants et débats avec les participants et le public. Il est ouvert à tous les scientifiques, étudiants et dirigeants d’entreprises ou de services d’appui à l’innovation.

avec
Antoine Dechezleprètre, Senior researcher, London school of economics
Roman Debref, Maitre de Conférences, Université Reims Champagne Ardennes
Benoît Leguet, Directeur de l’Institute for Climate Economics
Patrick Matagne, Maitre de conférences, Université de Poitiers
Thanh-Tâm Le, Directeur de Climate Knowledge and Innovation Community (KIC) France
Jean-Marc Touzard, Directeur de recherche INRA, UMR Innovation

 

Pour des raisons de sécurité (la Cité des sciences étant fermée au public tous les lundis), l’inscription est gratuite mais obligatoire.

Inscrivez-vous en ligne avant le 9 décembre 2015.