Présentation

Téléchargez le Brochure de présentation

Téléchargez le procès verbal de séance

Le Réseau de Recherche sur l’Innovation a été créé pour favoriser :
– le développement des connaissances sur la société de l’information et de la connaissance;
– l’intensification des liens entre les mondes de la recherche et de l’entreprise ;
– l’analyse des modes d’appropriation de l’innovation par les entreprises ;
– le montage et la mise en œuvre de projets spécifiques, l’aide et le conseil ;
– la diffusion d’ouvrages, de revues (sous forme écrite ou électronique) de lettres d’information et de tous types de publications en rapport avec les buts sus indiqués.

Le conseil d’administration est l’instance qui dirige l’association entre les séances de l’assemblée générale. Il est composé des 36 membres suivants : AÏT-EL-HADJ Smaïl, ALEXANDRE Laurice, BARBAROUX Pierre, BEN SLIMANE Sonia, BOUTILLIER Sophie, CASADELLA Vanessa, DEBREF Romain, DEPRET Marc-Hubert, DJELLAL Faridah, DUPONT Laurent, FOURNIER Claude, GALLAUD Delphine, GALLOUJ Camal, GALLOUJ Faïz, GENTILUCCI Eleonora, LAPERCHE Blandine, LE ROUX Serge, LEVRATTO Nadine, LIMA Marcos, LIU Zeting, MERLIN-BROGNIART Céline, MIGNON Sophie, MONINO Jean-Louis, MOREL Laure, NADEL Simon, PERRIN-BOULONNE Hélène, PICARD Fabienne, REBOUD Sophie, RUANO-BORBALAN Jean-Claude, TANGUY Corinne, TEMPLE Ludovic, TEMRI Leïla, TOUZARD Jean-Marc, UZUNIDIS Dimitri, WALLISER Elisabeth, WIELEZYNSKI Marian.

Le bureau est élu par le conseil d’administration. Il est composé de :

Président: Dimitri Uzunidis

Vice-présidentes:
Secrétaire et chargée de la coopération : Faridah Djellal
Trésorière et chargée des finances: Blandine Laperche
Chargée de la stratégie scientifique : Sophie Boutillier
Chargée de l’édition : Corinne Tanguy
Chargée de l’organisation : Leïla Temri

Organigramme

Comment fonctionne l’association ?

Le siège social du RRI est fixé à Dunkerque (59240)

Les ressources de l’association sont constituées par :
– le montant des cotisations annuelles versées par ses membres ;
– les subventions reçues des collectivités publiques ;
– les aides reçues d’entités privées ;
– le montant des contrats passés avec des entités publiques et privées ;
– les dons manuels et en nature ;
– les revenus obtenus des activités de l’association ainsi que des capitaux dégagés par les économies réalisées sur le budget annuel de l’association ;
– toute autre ressource qui n’est pas interdite par les lois et règlements en vigueur.

Partager