miniaturowa-fraga.jpgLa campagne d’adhésion 2017 est ouverte !
Renouvelez votre adhésion ou devenez membre du RRI :
Bulletin d’adhésion 2017

 

Télécharger le programme détaillé

A la une

Evénements à venir. Inscrivez-vous en ligne pour y participer !

15-17 février 2017 Séminaire délocalisé

Stratégies d’Innovation en Réseau et Dynamiques Entrepreneuriales Académiques – SI(R)DE(A)

Télécharger le programme détaillé

Dunkerque
13 mars 2017 Séminaire permanent

Les enjeux et défis alimentaires en Afrique

Le séminaire est gratuit mais l’inscription est obligatoire. Inscrivez-vous en ligne avant le 9 mars 2017.

L’Harmattan, Paris
 27 mars 2017 Printemps de l’Innovation

Innover pour une alimentation durable

Cité des sciences et de l’Industrie, Paris
12 Mai 2017 Séminaire délocalisé

Innovation responsable

Montpellier
12 juin 2017 Journée Innovation

Les temps modernes 2 : Aux frontières du travail et du non travail, l’innovation

Cité des sciences et de l’Industrie, Paris
28-29 août 2017 Ecole d’été RRI

L’innovation agile : Quels défis pour les individus, les organisations et les territoires ?

Télécharger l’appel à communication

Nancy

Les manifestations :

Devenez membre du RRI et participez pleinement aux activités du Réseau !

Bulletin d’adhésion 2017

Nous suivre :

linkedin facebook email

 

Appels à articles

i-remi

Numéro spécial : Innovations. Revue d’économie et de management de l’innovation

Titre : Le changement climatique : nouvelle frontière pour l’innovation ?

Titre : Crowdfunding : Vers de nouveaux paradigmes de l’innovation?

  • Date limite de soumission des textes finals: 30 mars 2017

Titre : Innovation, entrepreneuriat et diversité ? Au-delà du genre, quelles perspectives ?

  • Date limite de soumission des textes complets : 30 mars 2017

L’appel à articles concernne également la version anglaise de la revue. To download the Call for papers for the Journal of Innovation Economics & Management: http://rrien.univ-littoral.fr/?p=21

Titre : L’entrepreneuriat innovant dans les pays du Maghreb

  • Date limite d’envoi de texte : Mars 2017

Edito du mois de février 2017

« TECHNO-SCIENCES EN SOCIETE : Innovation, standardisation, légitimations », par Jean-Claude Ruano-Borbalan*

Depuis les années 1960-1970, de puissants facteurs de changements sont à l’œuvre dans les institutions et systèmes de production de recherche et de connaissance : La techno-science est désormais définitivement triomphante et constitue l’épine dorsale de ce qu’il est convenu de nommer, au sein des «Sciences and technology studies» le régime dominant de production des savoirs . L’une des caractéristiques de ce régime de production scientifique est sa croissance spectaculaire ainsi que sa standardisation mondiale, dans le cadre d’institutions de recherches publiques et privées dotées de financements importants.

La conception dominante au sein des communautés scientifiques voyait jusqu’alors la recherche comme quête désintéressée de la vérité et du savoir (indépendamment de la configuration institutionnelle réelle). Inversement, dans les trois ou quatre dernières décennies, l’utilité directe de la connaissance à été progressivement mise en avant, pour résoudre des défis sociétaux ou industriels. Les rapports de la science au développement économique général, au travers de l’innovation, principalement techno-scientifique, sont devenus centraux.

La livraison du numéro spécial de Innovations, Revue d’Économie et de Management de l’Innovation (I-REMI) est centrée sur les processus historiques de légitimation de la connaissance techno-scientifique (voir : https://www.cairn.info/revue-innovations-2017-1.htm). Il souligne grâce à des approches pluridisciplinaires (histoire, sociologie, etc.) que la production des connaissances et ses institutions sont demeurées pour l’essentiel disjoints de la stricte « utilité » économique, du moins jusqu’à une période fort récente. Ils ont été cadrés par les formes de l’enseignement supérieur, de l’éducation et de la diffusion des cultures techniques ou scientifiques à visée émancipatrice, ainsi que leur lien historique avec la forme démocratique, depuis au moins le 18ème plus fondamentalement le 19ème siècle industriel.

Ce numéro engage à penser la complexité des cadres de transfert et d’interaction entre la connaissance, la recherche scientifique, la société et l’économie. Il invite à s’interroger sur la longue tradition d’alliance entre rationalité scientifique, la généralisation scolaire puis universitaire et l’approfondissement démocratique. Toutes ces institutions ou systèmes de pensée qui y sont liés se trouvent aujourd’hui comme hier transformés en permanence par l’évolution des cadres et outils issus de la production techno-scientifique.

Il souligne que, au delà des visions futuristes de la technologie, de l’intelligence collaborative ou du savoir distribué, les technologies numériques ou de communication ont plutôt renforcé le mode de production dominant de production et de distribution de la connaissance, universitaire et scientifique. Le numéro montre que la généralisation des outils digitaux dans la production et l’évaluation scientifique ainsi que dans son transfert médiatique est aussi, si ce n’est avant tout, un formidable renforcement de la standardisation de tout le régime et des institutions de production de la connaissance, comme d’ailleurs de la circulation et appropriation desdites connaissances au sein de l’économie ou de la société.

Les rapports sciences, technique et société, vus au prisme de la circulation des savoirs scientifiques et techno-scientifiques, sont contraints par les formes institutionnelles ou organisationnelles. Le numéro du Journal of Innovation Economics and Management intitulé «Technology, science and society: norms, cultures, and institutions matter» (voir: http://www.cairn.info/revue-journal-of-innovation-economics-2017-1.htm) examine précisément les rapports entre techno-sciences, innovation et structures institutionnelles.

Il faut rappeler que les années 2000 et suivantes, jusqu’à aujourd’hui, sont celles de la généralisation de la justification des savoirs et politiques de culture scientifiques par l’innovation. Celle-ci étant vue prioritairement, dans les politiques publiques, comme techno-scientifique, industrielle mais aussi de plus en plus conçue comme multiforme et particulièrement liée à la digitalisation de la communication ou aux modélisations de la science et de la vie économique, politique et sociale (liée aux usages, à la consommation et à la citoyenneté par exemple).

Ainsi, l’innovation est devenue une sorte d’horizon général et conditions de possibilités. Prophétie auto-réalisatrice dans le champ de la connaissance techno-scientifique et des cultures afférentes, elle oriente et justifie de plus en plus toutes les politiques de transformation institutionnelles et de standardisation du régime dominant de production des savoirs légitimes.

Le numéro montre que les idéologies et les cultures organisationnelles, les normes et standards ou la démocratie sont cruciales pour comprendre les liens entre science, technologie et société, l’innovation et les transformations économiques ou techno-scientifiques contemporaines. Le numéro spécial du Journal of Innovation Economics and Management, démontre la nécessité de considérer non seulement les échelles d’analyse macro-sociales et macro-économiques dans la compréhension des rapports sciences, techniques et sociétés, mais aussi et fortement, les échelles territoriales, individuelles, micro- sociales et micro- individuelle. Là ou l’action et la connaissance sont «situées», inscrites dans des rapports de pouvoir, des conflits de normes, des rationalités contradictoires et s’organisent en « ordres locaux» et réseaux multiples. Aux échelles, reconnues de plus en plus comme pertinentes, et qui nécessitent des approches systémiques, pluridisciplinaires et où se pose de manière renouvelée la question du sens de l’innovation ou de la production de connaissance.

* Professeur du Cnam
Chaire de médiation des techniques et des sciences en société
Directeur, laboratoire HT2S (UA 3716 ) Conservatoire National des Arts et Métiers
Histoire des techno-sciences en société
Responsable de la recherche, Centre Michel Serres pour l’innovation HeSam
Membre de l’IFRIS (Institut Francilien de Recherche Innovation et Société)
jean-claude.ruanoborbalan@lecnam.net

Nouveaux WP et Rapports

Dernier Document de Travail (WP)

N°52 : Vingt ans d’innovation ou le développement du système technologique contemporain, Smaïl AÏT-EL-HADJ

N°51 : La dynamique d’évolution du territoire. Entrepreneurs et capital savoir territorial, Blandine LAPERCHE, Hélène PERRIN BOULONNE

Rapport

Le territoire entrepreneurial durable. Etude du cas de Dunkerque
Rapport final janvier 2015  – Partie 1Partie 2APartie 2B

Dirigé par Sophie Boutillier, Blandine Laperche et Dimitri Uzunidis
Auteurs :  Sophie Boutillier, Antje Burmeister, Blandine Laperche, Céline Merlin-Brogniart, Dimitri Uzunidis, Fédoua Kasmi

Vieillissement de la population et géront’innovations
Rapport final août 2015

Dirigé par Bandine Laperche et Dimitri Uzunidis
Auteurs : Sophie Boutillier, Philippe Chagnon, Faridah Djellal, Marc Ingham, Blandine Laperche, Fabienne Picard, Sophie Reboud, Corinne Tanguy, Dimitri Uzunidis

Revues du RRI : dernières parutions…

Techno-sciences en société

Innovations. Revue d’Economie et de Management de l’Innovation

n°52, 2017/1

Editor: De Boeck Supérieur

Techno-Scientific Culture and Innovation

Innovations. Journal of Innovation Economics and Management

n°22, 2017/1

Editor: De Boeck Supérieur

Techno-économie des risques industriels

Technologie et Innovation

Volume 17-1

Editeur: ISTE

Dynamiques internationales des entreprises

Sous la direction de Laurice Alexandre-Leclair

Marché et Organisations

n°28, 2017/1

Editeur: L’Harmattan

 

Vient de paraître : ouvrages…

Dictionnaire économique de l’entrepreneur

Sous la direction de : André Tiran, Dimitri Uzunidis

Collections : Bibliothèque de l’économiste

Classiques Garnier – Année de publication : 2017

Entrepreneuriat et innovation. Contextes et concept

Sophie Boutillier

Collections : Business and Innovation

Peter Lang – Année de publication : 2017

International Specialization Dynamics

Didier Lebert, Hafida El Younsi

Smart Innovation Set – Volume 9

ISTE – February 2017

Manifestations & Colloques de partenaires

Thème : Nouveaux outils et méthodes pour stimuler la compétitivité des entreprises en business participatif
Lieu : Pôle Avenia, Pau, France
Date limite de candidature : 31 janvier 2017

Date et lieu : 5-6 July 2017, Nice, France
Date limite de soumission : April 2, 2017

Bureau d’Economie Théorique et Appliqué (BETA, UMR CNRS, Université de Lorraine et Université de Strasbourg)
Date et Lieu : 21 mars 2017 à Nancy, France

Date et lieu : 21-22 September 2017, Paris, France
Date limite de soumission d’abstract : 1 mars 2017

2ème Symposium du KCO  (Knowledge Communities Observatory)
Date et lieu : 12 et 13 juin 2017, Kedge Business School Toulon, France
Date limite de réception des textes complets : 6 mars 2017

N° Spécial « La défaillance et l’échec des PME »
Date limite d’envoi des propositions d’article (version complète) : 30 janvier 2017

Date et lieu : 28 mars 2017, Le Cnam, Paris, France
Date limite de soumission : 15 janvier 2017

Congrès de la SFHST 2017
Date et lieu : 19-21 avril 2017, Strasbourg, France
Date limite de réception des abstracts : 5 janvier 2017