miniaturowa-fraga.jpgLa campagne d’adhésion 2016 est ouverte !
Renouvelez votre adhésion ou devenez membre du RRI :
Bulletin d’adhésion 2016

A la une

Evénements à venir. Inscrivez-vous en ligne pour y participer !

12 décembre 2016 Gala de l’Innovation

La protection de la propriété intellectuelle dans la mondialisation

La participation au gala est gratuite mais l’inscription est obligatoire. Inscrivez-vous en ligne avant le 6 décembre 2016.

Cité des sciences et de l’Industrie, Paris (Salle Agora)
30 avenue Corentin Cariou
75019 PARIS
15-17 février 2017 Séminaire délocaliséStratégies d’Innovation en Réseau et Dynamiques Entrepreneuriales Académiques – SI(R)DE(A) Dunkerque
13 mars 2017 Séminaire permanent

Les enjeux et défis alimentaires en Afrique

L’Harmattan, Paris
 27 mars 2017 Printemps de l’Innovation

Alimentation et biodiversité

Cité des sciences et de l’Industrie, Paris
 Mai 2017 Séminaire délocalisé

Innovation responsable

Montpellier
12 juin 2017 Journée Innovation

Les temps modernes 2: Aux frontières du travail et du non travail, l’innovation

Cité des sciences et de l’Industrie, Paris
28-29 août 2017 Ecole d’été RRI

L’innovation agile : Quels défis pour les individus, les organisations et les territoires ?

Télécharger l’appel à communication

Nancy

Les manifestations :

Devenez membre du RRI et participez pleinement aux activités du Réseau !

Bulletin d’adhésion 2016

Nous suivre :

linkedin facebook email

 

Appels à articles

i-remi

Numéro spécial : Innovations. Revue d’économie et de management de l’innovation

Titre : Le changement climatique : nouvelle frontière pour l’innovation ?

Titre : Crowdfunding : Vers de nouveaux paradigmes de l’innovation?

  • Date limite de soumission des propositions : 15 décembre 2016

Titre : Innovation, entrepreneuriat et diversité ? Au-delà du genre, quelles perspectives ?

  • Date limite de soumission des textes complets : 30 mars 2017

L’appel à articles concernne également la version anglaise de la revue. To download the Call for papers for the Journal of Innovation Economics & Management: http://rrien.univ-littoral.fr/?p=21

Titre : L’entrepreneuriat innovant dans les pays du Maghreb

  • Date limite d’envoi de texte : Mars 2017

Edito du mois de décembre 2016

« Blockchain : la technologie pour remplacer la confiance », par Serge LE ROUX*

La révolution numérique s’accélère ; elle poursuit ce qui semble constituer un inexorable processus d’objectivation des relations sociales et humaines, celles qui ont formé la base de la vie des sociétés depuis des centaines d’années.

Un des derniers avatars s’intitule « Blockchain » : si pour Bill Gates, c’est « un tour de force technologique », pour Melanie Swan(1), il s’agit de la création d’un « mécanisme de preuve sans avoir recours à la confiance, de toutes les transactions du réseau », en somme une nouvelle avancée du « peer to peer ».

On attribue généralement la genèse de cette innovation aux courants libertariens américains, en réaction à la crise des subprimes de 2008, particulièrement quant à l’impunité dont ont bénéficié ses principaux responsables (les banques) et à la solution choisie par les Etats pour rétablir la situation (les ponctions fiscales appliquées aux citoyens). L’idée alternative est donc apparue de la mise en place d’une monnaie privée (ce seront les Bitcoins) : monnaie entièrement virtuelle (mais échangeable en monnaie ayant cours légal) ; celle-ci fait l’objet d’un traitement informatique original :

  • chaque transaction authentifiée est regroupée dans un « bloc » ;
  • le bloc est horodaté, cryptographié (automatiquement) puis intégré dans un registre (ledger) ;
  • ce registre est décentralisé entre tous les ordinateurs participant au réseau (plusieurs milliers) ;
  • le bloc est ajouté aux blocs existants pour former une « chaîne » ;
  • les transactions sont infalsifiables et éternellement disponibles, cette sûreté étant auto-organisée par le système, sans qu’il y ait besoin de l’intervention d’un tiers de confiance comme l’Etat, une banque, un notaire, etc.

Les usages de cette technologie inédite concernent d’abord les banques : ainsi IBM, JP Morgan, Citigroup et Goldman Sachs ont créé leur propre système de blockchain, dans le but avoué d’accélérer les transactions et dans celui, plus discret, de se passer de l’autorité de régulation ; on imagine assez facilement que ce nouveau dispositif pourrait se substituer à une chambre de compensation internationale comme Clearstream, mais aussi favoriser l’entrée dans le monde de la finance de nouveaux acteurs comme les GAFA.

D’autres domaines sont également concernés (ou vont sans doute l’être rapidement) : le commerce international, le cadastre virtuel (expériences en cours au Ghana et au Honduras), les transactions immobilières, les diplômes, les données médicales personnelles, les droits d’auteur, la traçabilité des matériaux, l’assistance à domicile, la conduite connectée, les paris sportifs, etc.

L’idée dominante qui anime les porteurs de la technologie Blockchain tient dans l’intérêt de s’extirper des régulations étatiques pour œuvrer, en toute liberté, directement et sans entrave, entre individus et structures privées, soit une extension infinie de la logique bien connue des paradis fiscaux, le triomphe de l’anonymat et, associé à l’Internet des objets, le renforcement du pouvoir des créditeurs sur les débiteurs.

Même si des problèmes techniques (taille des systèmes, vitesse du traitement) ou économiques (faillite de plateformes de gestion des bitcoins) peuvent se poser, on peut voir, globalement, dans la technologie de la blockchain, une phase supplémentaire dans l’objectivation du travail, dans la virtualisation du travail virtuel. Les conséquences prévisibles d’une telle transformation sont connues : suppression de nombreux emplois qualifiés, risques pour les libertés publiques, réduction de la sphère de la vie privée des individus. On sait aussi que les acteurs animés par une logique rentabilité-accumulation des capitaux sont, en général, dotés d’un dynamisme que les individus, les structures de représentation existantes, les détenteurs de la puissance publique ne parviennent que très difficilement à atteindre.

Si l’enjeu posé par la blockchain est bien l’objectivation de la confiance, elle ouvre néanmoins deux voies divergentes possibles, ouvertes au débat public :

  • la création de monnaies privées versus l’organisation de communautés territoriales fondées sur des échanges non marchands ;
  • une monnaie privée hermétique versus des échanges open source.

* RRI
(1) Blockchain: Blueprint for a new economy, O’Reilly, Sebastopol-CA, 2015.

Nouveaux WP et Rapports

Dernier Document de Travail (WP)

N°52 : Vingt ans d’innovation ou le développement du système technologique contemporain, Smaïl AÏT-EL-HADJ

N°51 : La dynamique d’évolution du territoire. Entrepreneurs et capital savoir territorial, Blandine LAPERCHE, Hélène PERRIN BOULONNE

Rapport

Le territoire entrepreneurial durable. Etude du cas de Dunkerque
Rapport final janvier 2015  – Partie 1Partie 2APartie 2B

Dirigé par Sophie Boutillier, Blandine Laperche et Dimitri Uzunidis
Auteurs :  Sophie Boutillier, Antje Burmeister, Blandine Laperche, Céline Merlin-Brogniart, Dimitri Uzunidis, Fédoua Kasmi

Vieillissement de la population et géront’innovations
Rapport final août 2015

Dirigé par Bandine Laperche et Dimitri Uzunidis
Auteurs : Sophie Boutillier, Philippe Chagnon, Faridah Djellal, Marc Ingham, Blandine Laperche, Fabienne Picard, Sophie Reboud, Corinne Tanguy, Dimitri Uzunidis

Revues du RRI : dernières parutions…

L’inventeur, l’innovateur et l’industriel

Technologie et Innovation

Volume 16-2

Editeur: ISTE

Innovation sur mesure

Innovations. Revue d’Economie et de Management de l’Innovation

n°51, 2016/3

Editeur: De Boeck Supérieur

Grassroots Innovation Processes

Journal of Innovation Economics & Management

n°21, 2016/3

Editeur: De Boeck Supérieur

 

Vient de paraître : ouvrages…

Gestion des connaissances et innovation. Interaction, collaboration, ouverture

Pierre Barbaroux, Amel Attour, Eric Schenk

Série Smart innovation – volume 6

ISTE – Novembre 2016

The Entrepreneur

Sophie Boutillier, Dimitri Uzunidis

Smart Innovation Set – Volume 8

ISTE – November 2016

Microfinance. Battling a Wicked Problem

Arvind Ashta

Collections : Business and Innovation

Peter Lang – Année de publication : 2016

 

Manifestations & Colloques de partenaires

2ème Symposium du KCO  (Knowledge Communities Observatory)
Date et lieu : 12 et 13 juin 2017, Kedge Business School Toulon, France
Date limite de réception des textes complets : 6 mars 2017

N° Spécial « La défaillance et l’échec des PME »
Date limite d’envoi des propositions d’article (version complète) : 30 janvier 2017

Date et lieu : 28 mars 2017, Le Cnam, Paris, France
Date limite de soumission : 15 janvier 2017

Congrès de la SFHST 2017
Date et lieu : 19-21 avril 2017, Strasbourg, France
Date limite de réception des abstracts : 5 janvier 2017

Date : 20-21 December 2016
Lieu : Delhi, India

Groupe thématique « Innovation » de l’AIMS
Journées de Lyon, 15 et 16 septembre 2016

Revue Terminal – Technologie de l’information, culture & société

11-12 July 2016, Nice (France)

Lieu : Toulouse
Date de limite de dépôt de candidature : 8 juillet 2016

Venue: 6-8 July 2016, Montreal, Canada