miniaturowa-fraga.jpgLa campagne d’adhésion 2016 est ouverte !
Renouvelez votre adhésion ou devenez membre du RRI :
Bulletin d’adhésion 2016

A la une

Prochains séminaires. A noter dans votre agenda !

14 nov. 2016 Séminaire permanent
L’éducation : base du développement des économies africaines
L’Harmattan, Paris
12 déc. 2016 Gala de l’Innovation
La protection de la propriété intellectuelle dans la mondialisation
Cité des sciences et de l’Industrie, Paris
15-17 fév. 2017 Séminaire permanent
Stratégies d’Innovation en Réseau et Dynamiques Entrepreneuriales Académiques – SI(R)DE(A)
Dunkerque
 27 mars 2017 Printemps de l’Innovation
Alimentation et biodiversité
Cité des sciences et de l’Industrie, Paris
 Mai 2017 Séminaire délocalisé
Innovation responsable
Montpellier
 12 juin 2017 Journée Innovation
Automatisation des tâches : travail et non travail
Cité des sciences et de l’Industrie, Paris
Août 2017 Ecole d’été RRI
L’innovation agile
Nancy

Les manifestations :

Devenez membre du RRI et participez pleinement aux activités du Réseau !

Bulletin d’adhésion 2016

Nous suivre :

linkedin facebook email

 

Appels à articles

i-remi

Numéro spécial : Innovations. Revue d’économie et de management de l’innovation

Titre : Le changement climatique : nouvelle frontière pour l’innovation ?

  • Date limite d’envoi de texte : 30 septembre 2016

Titre : Les politiques d’innovation dans la mondialisation

Titre : L’innovation frugale : Questions à l’économie de l’innovation et enjeux pour la protection de la propriété intellectuelle

Titre : Technosciences, économie, société : tensions entre « culture émancipatrice » et innovation triomphante

Il y aura deux numéros pour chacun, 1 en français et 1 en anglais. To download the Call for papers for the Journal of Innovation Economics & Management: http://rrien.univ-littoral.fr/?p=21

Edito du mois de septembre 2016

« Les pôles de compétitivité français, stimulateurs de l’entrepreneuriat innovant ? », par Hélène Perrin Boulonne*

Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien identifié et sur une thématique ciblée, des entreprises, petites et grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation. C’est une déclinaison du concept de cluster selon Porter(1), un groupe géographiquement proche d’entreprises reliées entre elles par des éléments communs et complémentaires. Les relations de concurrence et de coopération qui s’établissent au sein des groupements offrent des bénéfices économiques pour les entreprises du territoire comme résultat d’une productivité accrue, d’un développement de la capacité d’innovation et d’un taux plus élevé de créations d’entreprises.

Les pôles de compétitivité ont une dimension territoriale forte et sont un instrument important pour les politiques publiques en faveur de l’innovation et de la croissance économique.

La politique française des pôles de compétitivité visant à plus d’égalité entre les territoires a permis de concentrer des forts potentiels de R&D publique et privée en plusieurs lieux sur l’ensemble du territoire français. 71 pôles ont été labellisés de 2004 à 2007. En 2011 les pôles regroupent 7500 entreprises dont 86% de PME. La R&D effectuée dans les pôles représente 12% du total des dépenses de R&D en France. Pour certaines régions les pôles jouent un rôle central dans la structuration de l’effort de recherche, c’est le cas par exemple du Limousin et de la Haute Normandie où près de la moitié de la R&D de la région est effectuée dans les pôles. Pour certaines régions où l’implication en matière de recherche est ancienne, les pôles ne concentrent qu’une faible partie de l’effort de R&D, environs 6% en Ile de France et en Midi-Pyrénées.

La transformation de la connaissance en biens et services commercialisables qui débouche sur la création d’activités économiques bénéfiques aux territoires,  est le fait des entreprises et des entrepreneurs. Une étude de l’Insee de 2013(2) montre que « la participation des PME et des ETI (Entreprises de taille intermédiaire) aux pôles sur la période 2006-2009 semble limitée à des dépenses supplémentaires de R&D qui n’ont pas eu pour l’instant d’incidence significative en termes commerciaux (ventes de produits innovants) ou d’amélioration des processus de production ». Lorsqu’il s’agit de développer de nouveaux produits les entreprises se heurtent à des problèmes de financement et plus particulièrement les start-ups et les PME, ce qui pourrait expliquer les résultats de l’étude citée. Le financement est en effet un élément clé du développement d’un entrepreneuriat innovant, il est pour l’essentiel assuré par le capital risque.

Deux éléments favorisent l’émergence d’un entrepreneuriat innovant : un environnement favorable et l’accès au financement. Sur l’aspect environnement les pôles de compétitivité s’avèrent être des lieux qui disposent d’un certains nombres d’atouts en augmentant le potentiel de R&D, en favorisant les effets de spillovers (externalités positives) et l’émergence de projets entrepreneuriaux de qualités. C’est par son rôle de mise en relation des acteurs que le pôle peut jouer un rôle de stimulateur de l’entrepreneuriat innovant très positif.

Concernant l’aspect financement, on s’aperçoit que les acteurs privés du financement n’ont pas nécessairement une politique de déploiement territorial et restent concentrés à Paris et dans une moindre mesure en région Rhône-Alpes. La cartographie du capital risque ne correspond par à la géographie des pôles, ce qui peut s’avérer un frein important au développement d’un entrepreneuriat innovant.

Pour autant les missions données aux pôles de compétitivité n’incluent pas la mise en place ou le soutien à un développement d’un marché capital risque même si le rôle du capital risque comme catalyseur a été démontré dans de nombreux travaux. En revanche, dans le cas où un marché existe (présence de financeurs et d’entreprises), les pôles des compétitivités peuvent jouer un rôle de réducteur des asymétries d’informations par le biais de la labellisation des entreprises. C’est l’objectif du dispositif Entreprise innovante des pôles (EIP), mis en place en 2010 qui a pour objet d’apporter une meilleure visibilité aux PME membres des pôles et dotées d’un fort potentiel de croissance : « Il s’agit d’accélérer leur accès au financement privé grâce à une préparation puis à une mise en valeur accrue auprès des investisseurs en capital ».

La R&D, condition nécessaire à l’existence d’un cercle vertueux en matière de dynamique territoriale d’innovation, est bien présente dans les pôles, les niveaux d’investissements en capital en France sont en constante augmentation grâce à la mise en œuvre de diverses politiques publiques. Pour autant, il n’existe pas de données permettant de mesurer la présence de l’entrepreneuriat innovant dans les pôles sur ce point on ne peut que souligner le rôle théorique joué par les pôles (voir : http://www.openscience.fr/Numero-1-221) Les pôles de compétitivité constituent cependant un des stimulateurs de l’entrepreneuriat innovant.

* Université du Littoral Côte d’Opale, Clersé CNRS UMR 8039 / Réseau de Recherche sur l’Innovation
(1) Porter, M. (1990). The Competitive Advantage of Nations. Macmillan, London, U.K.
(2) Ellégo, C.B. & Ernadet, D.O., 2013. La participation aux pôles de compétitivité : quels effets pour les PME et ETI ? INSEE, Direction des Études et Synthèses Économiques, Document de travail, G 2013/0.

Nouveaux WP et Rapports

Dernier Document de Travail (WP)

N°50 : Les politiques industrielles et de l’innovation pour le développement des écotechnologies en Chine, Zeting Liu

N°49 : Enquête sur le télétravail en Europe, Serge Le Roux

Rapport

Le territoire entrepreneurial durable. Etude du cas de Dunkerque
Rapport final janvier 2015  – Partie 1Partie 2APartie 2B

Dirigé par Sophie Boutillier, Blandine Laperche et Dimitri Uzunidis
Auteurs :  Sophie Boutillier, Antje Burmeister, Blandine Laperche, Céline Merlin-Brogniart, Dimitri Uzunidis, Fédoua Kasmi

Vieillissement de la population et géront’innovations
Rapport final août 2015

Dirigé par Bandine Laperche et Dimitri Uzunidis
Auteurs : Sophie Boutillier, Philippe Chagnon, Faridah Djellal, Marc Ingham, Blandine Laperche, Fabienne Picard, Sophie Reboud, Corinne Tanguy, Dimitri Uzunidis

Revues du RRI : dernières parutions…

Structures industrielles, stratégies d’entreprise et innovation

Innovations. Revue d’Economie et de Management de l’Innovation

n°50, 2016/2

Editeur: De Boeck Supérieur

L’avenir des économies du Maghreb. Entre inertie structurelle et envie de rupture

Sous la direction de Sonia Ben Slimane et Messaoud Zouikri

Marché et Organisations

n°26, 2016/2

Editeur: L’Harmattan

Industrial Structures, Business Strategies and Innovation

Innovations. Journal of Innovation Economics & Management

n°20, 2016/2

Editeur: De Boeck Supérieur

Vient de paraître : ouvrages…

Microéconomie. Une approche critique. Théorie et exercices

Jean Vercherand

Collections : Business and Innovation

Peter Lang – Année de publication : 2016

Knowledge Management and Innovation. Interaction, Collaboration, Openness

Pierre Barbaroux, Amel Attour, Eric Schenk

Smart Innovation Set – Volume 6

ISTE – July 2016

Fab Labs. Innovative User

Laure Morel, Serge Le Roux

Smart Innovation Set – Volume 5

ISTE – June 2016

 

Manifestations & Colloques de partenaires

Groupe thématique « Innovation » de l’AIMS
Journées de Lyon, 15 et 16 septembre 2016

Revue Terminal – Technologie de l’information, culture & société

11-12 July 2016, Nice (France)

Lieu : Toulouse
Date de limite de dépôt de candidature : 8 juillet 2016

Venue: 6-8 July 2016, Montreal, Canada